La Sécurité des enfants en voiture

siege auto

En tant que nouveau parent, la sécurité de bébé est primordiale et il est important de respecter les recommandations en vigueur.

Depuis 1990, la réglementation sur la sécurité des enfants en voiture a évolué, proposant des normes européennes de plus en plus adaptées à l’âge de l’enfant.

Quels sont les bons gestes à adopter en voiture avec un bébé à bord, quelle dit la loi, et comment choisir son siège auto ? Zoom sur la sécurité des enfants en voiture et sur la nouvelle norme européenne.

La sécurité des enfants en voiture, constat

En 2015, une étude menée conjointement par la Sécurité Routière et le Laboratoire d’Accidentologie démontre un constat effrayant. En effet, il apparait que 2 enfants sur 3 sont mal, ou pas du tout attachés.

En 2016 la sécurité routière affirmait que « 96 enfants de moins de 18 ans ont été tués en voiture et 932, hospitalisés pour leurs blessures. 47% des décès d’enfants et d’adolescents sur la route ont eu lieu alors qu’ils étaient transportés en voiture ».

Il faut savoir qu’à partir de 20 km/h, un choc subi sans ceinture peut être mortel. Il faut, par ailleurs, se souvenir que 40% des accidents mortels se produisent sur des trajets courts de moins de 3km.

Parmi les 7 erreurs de sièges auto qui reviennent régulièrement, on note un siège auto non homologué CE, un cosi mal positionné, soit face à la route, une ceinture vrillée ou trop détendue, la ceinture du réhausseur mal mise, un harnais trop serré, l’épaule de l’enfant étant également trop souvent sortie de ce même harnais, enfin et le plus grave, reste l’absence de siège auto.

Que dit la réglementation sur la sécurité des enfants en voiture

La Sécurité Routière rappelle que, selon les normes européennes, un enfant doit impérativement être attaché en voiture à l’aide d’un siège auto, ou réhausseur, jusqu’à l’âge de ses 10 ans.

La norme R129 est une nouvelle homologation, mise en place à partir du 9 juillet 2013, toujours en parallèle de la norme actuelle ECE/R44. La première phase est celle que l’on appelle « i-Size ».

La deuxième phase a débuté le 22 juin 2017. Pendant la phase d’adaptation, les parents ont pu continuer à se fier à la norme R 44.

Avec cette dernière, le bébé devait rester dos à la route jusqu’à 9 kg, alors qu’avec la nouvelle norme, il devra impérativement rester dos à la route jusqu’à ses 15 mois. Depuis le début de l’année 2018, la norme Européenne ECE/R 129 est entrée en vigueur et 40% des voitures devront suivre ses directives d’ici à 2020.

La nouvelle Norme Européenne ECE R129 sur la sécurité des enfants en voiture

La Norme ECE R129 à opérée plusieurs modifications et impose désormais,

  • Une position dos à la route obligatoire, jusqu’à 15 mois,
  • Un système de fixation Isofix généralisé,
  • Une nouvelle classification des sièges auto par taille et non plus par poids.

Les sièges auto « i-Size » sont déjà compatibles avec toutes les voitures équipées du système Isofix. Ce dernier est un système d’installation étudié afin de réduire les risques de mauvaise installation des sièges auto ainsi que les risques de mal attacher son enfant.

Enfin, on note que le système Isofix a pour principale vocation d’éviter encore plus de choc frontal et latéral et de garantir une bien meilleure protection de la tête et du cou du bébé.

Aller sur le site siege-auto-bebe.fr pour plus de renseignements.

Comment choisir son siège auto avec la Norme ECE R129 ?

Désormais, un siège auto ne se choisit plus par rapport au poids de l’enfant, mais en fonction de la taille de celui-ci, un peu comme on choisirait un vêtement. Le découpage par taille se décompose en 6 nouveaux groupes, à savoir

  • De la naissance à 60 cm,
  • De 60 à 75 cm,
  • De 75 à 87 cm,
  • De 87 à 105 cm,
  • De 105 à 125 cm,
  • Enfin, à partir de 125 cm.

De la naissance à 60 cm, les enfants doivent impérativement être placés dos à la route. En effet, la musculature d’un bébé est insuffisante et ses cervicales sont trop fragiles pour résister à une forte décélération ou encore à un choc frontal.

Les nouveaux réhausseurs concernant la tranche « 105 à 125 cm » sont obligatoirement dotés d’un dossier afin d’assurer une meilleure protection latérale. Tous les sièges auto possédant la norme ECE R129 possèdent une étiquette d’homologation de couleur orange, sur laquelle est spécifiée « i-size ».

Pour n’importe quel siège auto, il est nécessaire de vérifier le niveau de sécurité offert par l’équipement i-Size que vous convoitez. Il est possible de consulter les détails des crashs-tests réalisés par les organismes indépendants comme l’ADAC ou TCS, « https://www.securange.fr/crash-tests-adac-tcs ».

Sécurité des enfants en voiture, quelques conseils

Il est impératif d’assurer la sécurité de tous les enfants en voiture. Dorénavant, il faut vérifier si votre voiture est adaptée pour recevoir le système Isofix. Si ce dernier permet une meilleure installation de votre siège auto, il faut toujours vérifier que l’enfant est correctement attaché, mais pas trop serré.

Les sièges-auto dos à la route ne doivent jamais être utilisés sur le siège passager avant, lorsque l’airbag est activé. Si votre enfant porte un manteau ou une doudoune, il est également conseillé de l’enlever de façon à ce que le harnais soit au plus proche du corps de l’enfant. La tête devra aussi être parfaitement calée, pour ce faire vous pouvez utiliser un cale-tête ou un coussin réducteur.

Enfin, il est préférable de ne pas acheter de siège auto d’occasion, même si cela est plus avantageux financièrement. En effet, vous ne connaissez pas l’utilisation passée de ce siège, et il peut détenir des défauts invisibles qui réduiront son efficacité en cas d’accidents. Le défaut de ceinture sur un enfant considère une infraction au Code de la Route et la contravention peut aller jusqu’à 750 euros.

Leave a Reply