Assurance auto : dans quelles conditions ai-je droit à un véhicule de remplacement ?

L’option « véhicule de remplacement » est généralement proposée par les compagnies d’assurance auto dans la catégorie des assurances tous risques.

Il s’agit d’une option généralement très abordable, qui permet aux conducteurs qui en bénéficient de se sortir de bien des mauvais pas. Tour d’horizon sur les nombreux avantages offerts par cette garantie indispensable.

Souscrire à une garantie véhicule de remplacement

Attention, la garantie « véhicule de remplacement » n’est pas automatiquement inclue dans l’assurance auto ; il faut souscrire à une option dédiée, ce qui implique une très légère augmentation de la prime lorsqu’on y souscrit. Pourtant l’investissement peut vite se révéler rentable.

Lorsqu’un automobiliste réalise un devis d’assurance auto, différentes possibilités s’ouvrent à lui : il a la possibilité d’adhérer à une assurance au tiers : cette assurance couvre le minimum légal ; elle permet aux automobilistes de rouler en toute légalité mais n’offre pas une couverture très large.

Cette catégorie d’assurance ne permet pas à l’assuré de bénéficier d’un véhicule de remplacement auto, puisque ce niveau de couverture couvre uniquement les dégâts occasionnés à un tiers. Le véhicule du conducteur n’est pas couvert avec cette formule : en cas de problème, c’est à lui qu’il appartiendra par exemple de trouver un véhicule de location pour assurer le remplacement de sa voiture, pendant la durée de la réparation.

L’assurance tous risques permet à l’assuré de rouler dans des meilleures conditions de sécurité. En cas de problème, cette formule permet la prise en charge de l’assuré et son véhicule.

C’est donc dans la catégorie des assurances tous risques que les assurances proposent la garantie véhicules de remplacement.

Quelles sont les conditions ?

Le prêt d’un véhicule de remplacement est effectué lorsque le véhicule de l’assuré est indisponible, pour une durée limitée. Cette indisponibilité peut être due à trois facteurs :

  • Vol du véhicule ou tentative de vol
  • Panne
  • Accident

Attention, le véhicule doit être immobilisé en France.

Mais ces conditions peuvent être amenées à légèrement évoluer selon les contrats. Il est donc important de se renseigner au préalable auprès de sa compagnie d’assurance.

Pour accéder à un véhicule de remplacement, il suffit en général d’appeler un numéro dédié (n’oubliez pas de vous munir de votre carte d’assuré et de la carte grise de votre véhicule). Vous aurez en ligne un conseiller qui vous indiquera la procédure à suivre ; les compagnies d’assurance sont en lien avec des loueurs de voiture, vous pourrez donc récupérer votre véhicule auprès d’une société de location.

A ce titre, il vous sera demandé de respecter les conditions générales des sociétés de location de véhicule : être âgé de vingt-et-un ans au moins, déposer une caution, être titulaire du permis depuis plus d’un an.

Le remplacement du véhicule se fait si l’immobilisation réunit certaines conditions : la Maaf par exemple, dont les conditions de remplacement sont très souples, met à disposition de ses assurés un véhicule de remplacement si le véhicule est immobilisé pour vingt-quatre heures ou plus, et si la réparation nécessite plus de trois heures de main d’œuvre.

Le remplacement est valable pour toute la durée de l’immobilisation.

Toujours chez la Maaf, vous bénéficierez d’un véhicule assuré sans limite de kilomètre et sans franchise à régler.

Les frais d’essence sont à votre charge.

Bonne route au volant de votre véhicule de courtoisie !

Leave a Reply